le site des jardins

Sisyrinchium striatum , jolie vivace originale et facile

Sisyrinchium striatum

Sisyrinchium striatum

SYNONYME : Phaiophelps nigricans

RUSTICITÉ: -12° C. Zone 8-10

DÉVELOPPEMENT: 50 cm  de haut pour le feuillage, 70 cm au moment de la floraison

TYPE DE SOL: tolérant, supporte les sol argileux compacts

EXPOSITION: soleil à mi- ombre

INTÉRÊT: La floraison en épis étroits d’un jaune crémeux est très intéressante, surtout lorsque plusieurs pieds sont rassemblées. Les fleurs sont très nombreuses et se succèdent      tout le long de l’été. Le feuillage bleuté en éventail est attrayant aussi, persistant quand l’hiver n’est pas trop froid.

BILAN: Une plante rare en  culture mais  pourtant facile. Sisyrinchium stiatum se ressème facilement de lui-même sans devenir envahissant. La couleur et la forme des épis floraux sont faciles à intégrer dans un massif et donne un bel effet.

Sisyrinchium striatum est appartient à la famille des Iridacées. C’est une

Sisyrinchium striatum

Sisyrinchium striatum

plante vivace originaire du continent Américains et  qui croit spontanément au Chili et en Argentine, dans les plaines ou en montagne. Cette plante est d’un grand intérêt ornemental. Ses fleurs sont petites mais très nombreuses. Elles sont faciles à intégrer dans un jardin de type naturel, et un groupe de Sisyrinchium striatum est parfait pour mettre en valeur des fleurs de plus grosse taille, tout en apportant  légèreté  et  structure au massif. La floraison s’étale  de juin à juillet, tout du long de la grappe. Même défleurie, cette plante est  originale, avec ses petits fruits globuleux.

Description de Sisyrinchium striatum        

Les feuilles  plates, de 1 à 2 cm de large, sont disposées en éventail dense et raide. La plante rejette rapidement pour former une touffe  de 40 à 50 cm de haut, pour autant de large. Du centre de chaque éventail sort en mai juin, une hampe florale trapue. Celle-ci se ramifie à mi-hauteur, en plusieurs épis dont le principal peut porter jusque 7 verticilles de 5 à 15 fleurs chacun. Sur chaque verticille, 1 à 3 fleurs éclosent à la fois, et durent plusieurs jours avant de laisser la place aux suivantes. Ce qui explique la durée de la floraison, et que la plante ne souffre pas de l’aspect défleuri, parfois triste. Les fleurs sont crème,  striées de petites lignes pourprées sur le revers. Elles font 3 cm de diamètre. Elles produisent des graines noires et rondes.

Culture de Sisyrinchium striatum

Sisyrinchium striatum

Sisyrinchium striatum

Bien qu’on le dise habituellement  préférer les sols frais et drainants, il se plait dans tout type de sol, même dans les sols argileux très compact. Ici dans le nord, il n’a jamais montré de faiblesse dans une argile gorgée d’eau, ni lorsque celle-ci se croute de sécheresse. Bien sûr, une terre riche en terreau donne un développement plus important, mais sèche plus vite.

Sisyrinchium striatum apprécie les hivers humides, et les arrosages conséquents durant la belle saison, tout en supportant facilement un mois de sécheresse sans souffrir lorsqu’il est bien installé.

Le seul bémol pour sa culture ici dans le nord de la France est que certains pieds gèlent lorsque la température descend trop en hiver (-12 °C) ou parfois le gel noircie les feuilles. C’est plus joli de les enlever alors : cela fait un petit travail de printemps. Il supporte facilement la couverture de neige.

Le Sisyrinchium striatum aura donc intérêt à être planté au jardin au début du printemps plutôt qu’à l’automne.

Semis  de Sisyrinchium striatum

La plante se ressème spontanément assez facilement pourvu que l’on ne bine pas autour de la plante-mère. Laisser le semis spontané est aussi une bonne méthode pour ne pas perdre l’espèce lors d’un hiver trop rigoureux,  d’une part parce que les plantules sont moins gélives, mais aussi parce que une partie des graines attendent le printemps,  pour germer. Ces plantes poussent rapidement pour une Iridacée, et fleurissent dès la deuxième année.

Pour un semis surveillé :

  • En châssis froid à partir de septembre.
  • En pot au printemps : le semis sera maintenu humide et chaud (20 ° C) tout le temps de la germination. L’humidité est maintenue par un plastique couvrant, ôté  dès que la racine de la plantule est enfoncées dans la terre.

Les jeunes plants ne doivent pas souffrir de la sécheresse. Ils sont repiqués au printemps suivant.

Autres espèces de Sisyrinchium

  • Sisyrinchium graminoides ou angustifolium, un feuillage fin avec une délicate fleur bleue
  • Sisyrinchium californicum, une plante de berge aux fleurs jaune vif
  • Sisyrinchium bellum
  • Sisyrinchium montanum
  • Sisyrinchium junceum   aux grandes  fleurs banches apicales

 

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Catégories