le site des jardins

Pavot de Californie, Eschscholtzia californica


pavot de californieFAMILLE : Papavéracées, Papaveracea

RUSTICITÉ: -16° C. Zone 6-11

DÉVELOPPEMENT: 30 à 60 cm de haut

TYPE DE SOL: aime les sols drainant mais très tolérant

EXPOSITION : plein soleil

INTÉRÊT: beau feuillage et fleurs simples, de couleur vive

BILAN: c’est une plante qui se débrouille toute seule, sans travail. Idéale pour remplir les coins secs et ensoleillés, et aussi comme premières fleurs dans les jardins nouveaux, au sol déstructuré (comme après une construction).

Eschscholtzia californica! Quel nom compliqué pour cette Papavéracée pourtant si simple, si facile de culture. Le pavot de Californie, originaire de l’Amérique du Nord et du Mexique est devenu l’emblème de la Californie. Cette espèce est irremplaçable pour  commencer son jardin. En plus, une fois qu’on a réussi à la faire fleurir, on peut être assurée qu’elle va se ressemer si on lui laisse un peu de terre nue,  et sans qu’on ait besoin de lever le petit doigt ! la plante d’origine est de couleur orange, mais d’autres coloris sont proposés à la culture, jaune, rose, crème.., aussi des plantes à fleurs semi-doubles, très froufroutantes.

Bien que le pavot de Californie soit une plante vivace (plutôt bisannuelle), il est davantage considéré et cultivé comme une annuelle.

Description du pavot de Californie

Le feuillage vert bleuté, un peu glauque, est très découpé, reconnaissable dès les premières feuilles. La plante  développe des tiges courtes et ramifiées prenant un port en boule aussi haute que large. À partir de mai, les boutons floraux apparaissent, coiffés d’un capuchon, le calice, qui tombe pour laisser la corolle s’épanouir dès qu’un rayon de soleil la réchauffe.

Les fleurs à 4 pétales sont d’un orange parfait, et d’une merveilleuse texture satinée. La floraison se prolonge pendant plusieurs mois surtout si les fleurs fanées sont ôtées pour

pavot de californie

Eschscholtzia californica

empêcher la plante de produire des graines en mai et juin. Après, il vaut mieux laisser fructifier les fleurs, pour que la plante se ressème. Les fruits sont des capsules longues et fines, produisant  de petites graines brunes et globuleuses, qui sautent lorsque le fruit s’ouvre.

Culture du pavot de Californie

Eschscholtzia californica demande du plein soleil pour s’épanouir. Les autres facteurs sont plutôt peu importants. Il se contente d’un sol pauvre  et sec, mais va devenir une boule de fleurs de 60 cm en tous sens si la terre est enrichie par du compost. Il supporte la sécheresse, mais aussi des conditions normales d’humidité (mais pas les pieds dans l’eau, tout de même !)

Par contre, ce qu’il n’aime pas du tout, c’est d’être déplacé : sa racine est pivotante et s’enfonce dans le sol ; une fois qu’elle est abimée, la plante ne peut plus reprendre. Il faut donc semer Eschscholtzia californica, de préférence directement en place. Éventuellement, les plantules au stade 2 à 4 feuilles peuvent être déplacées en laissant la terre autour des racines. Ils peuvent être semés de septembre jusqu’en juin, sur la terre nue et affinée. Une fois que vous aurez profité d’une génération de pavot de Californie, la plante va se débrouiller toute seule pour germer là où vous lui laisserez la place.

Cycle et rusticité du pavot de Californie

Le pavot de Californie est une plante annuelle à vie brève, une bisannuelle. Cependant les tiges de ce pavot sont tendres et fragiles au gel, et disparaissent parfois l’hiver. Par contre, les graines sont entièrement rustiques aux fortes gelées. Les jeunes plantules tout juste germées sont plus résistantes au gel que les grosses plantes et une partie des graines vont germer à l’automne, supporter l’hiver s’il n’est pas trop froid, et fleurir tôt à partir de mai.

L’autre partie de graines entre en germination au printemps dès que la température est suffisante, les plantes deviennent moins larges et fleurissent un peu plus tard.

Lorsque le pavot de Californie a produit une grande quantité de graines, la plante sèche et meurt : la descendance est assurée.

Bien sûr, certains diraient que le pavot de Californie est envahissant, mais d’une part, il s’arrache très facilement à la main s’il le faut, et d’autre part il ne fait que son devoir de plante pionnière, c’est-à-dire, remplir les espaces vides. Il faut toutefois veiller à ce qu’il n’étouffe pas une voisine plus délicate.

Autres qualités du pavot de Californie

Outre sa beauté, le pavot de Californie est attractif pour les insectes et va être favorable à la biodiversité de votre jardin.

Eschocholtzia californica est aussi une plante médicinale, aux propriétés calmantes.

 

 

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Catégories