le site des jardins

Corydale à fleurs jaunes, Corydalis lutea, vivace d’ombre

 Corydale  jaune, Corydalis lutea, plante vivace d’ombre

corydalis flexuosa, la corydale jaune

corydalis flexuosa, la corydale jaune

RUSTICITÉ: -19° C. Zone 6-10

DÉVELOPPEMENT: 30 cm en tous sens

TYPE DE SOL: sol drainant et frais

EXPOSITION: mi- ombre à ombre

INTÉRÊT: joli feuillage fin vert frais, des fleurs petites mais nombreuses. Elle pousse parfois là ou rien d’autre ne survit.

BILAN: Une plante d’ombre peu répandue car sa transplantation est délicate, de bel aspect et facile de culture. Elle est pour moi indispensable et facile à installer  avec quelques précautions.

 

La corydale , Corydalis lutea est une plante d’ombre. C’est une plante vivace de la famille des Fumaracées, originaire du nord de l’Europe et d’Asie, et on peut la rencontrer parfois, poussant spontanément dans la fissure d’un vieux mur ombragé, ou à l’intérieur d’un puit. Je l’ai vue, par exemple, sur les remparts de Montreuil-sur-mer. Néanmoins, elle croit aussi en pleine terre et trouve sa place dans les jardins peu lumineux, formant de magnifiques touffes parsemée de petites fleurs originales.

Description

La corydale jaune, Corydalis lutea se plait à l’ombre totale, mais supporte quelques heures de soleil direct pour peu que le terrain reste frais. Les feuilles sont  très découpées et fines, ses tiges presque translucides. L’ensemble donne une impression de fragilité à la plante. Fragile, elle l’est à l’écrasement, car ses tissus sont tendres, en revanche elle supporte le vent sans s’abimer. Elle possède un faible enracinement. La floraison dure toute la belle saison. Les fleurs émergent de la touffe de feuilles, arrondie et dense, en plusieurs épis compact de fleurs tubulaires jaunes. Les fleurs sont fécondées par les insectes et

Corydalis flexuosa, la corydale jaune

Corydalis flexuosa, la corydale jaune

produisent des graines dans de petites gousses.

Comment  la cultiver et l’installer dans son jardin

La corydale à fleurs jaune, Corydalis lutea se plait à l’ombre totale, mais supporte quelques heures de soleil direct pour peu que le terrain reste frais. Si elle se ressème facilement dans le jardin, il est très difficile de la transplanter. Ce n’est pas impossible, mais la plante souffre et garde généralement un aspect flétri (racines et tiges un peu broyées).

C’est probablement ce qui explique que l’on ne la trouve que rarement à vendre .Pour contourner ce problème, il faut implanter Corydalis lutea dans votre jardin :

– soit par semis direct là où vous voulez la voir pousser.

– soit en transplantant les plantules lorsqu’elles sont au stade cotylédon, toute petites.

corydalis flexuosa, la corydale jaune

plantules de Corydalis flexuosa, la corydale jaune, au stade cotyledons + 1 feuille

Les plantules germent spontanément au mois d’avril et grandissent vite. La corydale jaune est capable de pousser dans très peu de terre, dans l’interstice d’un mur, et même sous les conifères, malgré le sol acidifié et le manque de lumière. Elles rendent bien service pour enjoliver le bas d’un sapin dégarni.

 

 

 

 

Autres espèces de corydales

Il existe d’autres espèces de corydales, qui ont beaucoup d’intérêts elles aussi, et qui sont peu courantes également, par exemple :

–          Corydalis flexuosa à fleurs bleues
–          Corydalis solida, une bulbeuse précoce
–          Corydalis elata, bleu et plus haute
–          Corydalis ochroleuca, aux fleurs blanches

Corydalis flexuosa china blue

Corydalis solida

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Catégories