le site des jardins

Corydalis solida, la corydale solide ou corydale bulbeuse

Corydalis solida, la corydale solide

RUSTICITÉ: -19° C. Zone 6-9

DÉVELOPPEMENT: 10 à 25 cm, croissance en dôme

TYPE DE SOL: sol profond, riche et frais mais sans rétention d’eau

EXPOSITION:  mi- ombre à ombre

INTÉRÊT: croissance et floraison en février/ mars/ mai.

BILAN: remarquable petite plante solide qui se multiplie lentement. Un cycle très précoce en fait une plante des plus intérressantes, avec le cyclamen coum, et Eranthis hyemalis à une période où le jardin est vide !

 

 

Corydalis solida est une plante vivace de la famille des Fumariacées. Dans ce genre aux jolie plantes délicates, Corydalis solida a la particularité d’être une plante bulbeuse, tout comme l’espèce Corydalis cava. Ces deux espèce sont indigènes et se rencontrent parfois au fil des promenades,dans les bois, le long de lisières forestières fraiches, ou de haies. Mais elle est peu répandue.

Description de la corydale solide

La corydale bulbeuse est une petite plante au feuillage très délicat découpé comme la fronde d’une fougère. Les tiges portent 2 à 4 feuilles découpée aux lobes arrondis, de couleur vert-bleuté. Les tiges émergent du centre d’un

Corydalis solida, la corydale solide, coridale bulbeuse

petit tubercule sphérique, de couleur jaune de 0.5 à 2 cm de diamètre.

Le dôme de feuilles découpées  bleu-vert, se parent de hampe florales en épi dense et court. Les fleurs tubulaires et allongées sont violet pourpre.

 

Le cycle de Corydalis solida

Les bulbes se plantent à faible profondeur à l’automne. Malheureusement, Ils ne sont pas souvent proposés à la vente !

A partir de fin janvier les tubercules sphériques semblent affleurer au niveau du sol, souvent à peine protégé par une couche de mousse à cette période. On peut observer plusieurs bourgeons de tiges qui démarrent.

Corydalis solida, la corydale solide

Les tiges se développent en fonction du temps, de février à mars, et fleurissent de mars à mai.  En mai lorsque la floraison est terminée, les feuilles jaunissent et disparaissent rapidement. La plante est au repos, en période de dormance pour toute la saison chaude.

Ce cycle de vie à l’opposé de la plupart des vivaces estivales permet de coupler la culture de la corydale bulbeuse avec d’autres plantes qui elles, se développent en été. Dans mon jardin, Corydalis solida est plantée à côté des Hosta et de Brunera macrophylla.

Culture de Corydalis solida

bulbe deCorydalis solida, la corydale solide

tubercules de Corydalis solida début février

La corydale bulbeuse demande une terre riche en élément nutritif. Dans la nature, elle pousse la plupart du temps en compagnie d’Anemone nemorosa dans les sous-bois où elle bénéficie d’un mull forestier bien riche. Elle supporte un ph basique à légèrement acide. Lors de la plantation, on lui apporte donc un sol allégé par du compost bien décomposé ou du terreau.

La fraicheur est importante pour bien cultiver cette jolie corydale. Une exposition mi- ombre lui convient,  et même une exposition plein nord est possible. La fraicheur en été est donnée par les plantes qui poussent autour d’elle lorsqu’elle est  au repos. Les petits  bulbes ont d’ailleurs tendance à se renfoncer dans le sol. Comme les mousses se développent dans un jardin ombragé et frais , je les laisse, car elles semblent  bien accompagner la corydale solide. De plus une terre moussue est toujours plus belle que la terre  nue.

Multiplication

Autour de chaque tubercules, apparaissent des petits tubercules qui se détachent facilement. Laisser se développer une petite colonie de tubercules permet d’obtenir une plante bien touffue, d’autant plus belle. On peut cependant prélever quelques petits, de préférence lorsqu’ils viennent de perdre leurs feuilles, pour les replanter ailleurs.

Semis : les graines germent dans un mélange à base de terreau mais  il faut lever la dormance des graines en leur faisant subir des pseudo-saisons. Le pot est d’abord maintenu humide à 22 °C pendant 6 semaines, puis  entre 4 et -4 °C  pendant 6 à 8  semaines  (dans le bac du frigo,  par exemple, bien enveloppé dans un sac zippé) et enfin  le pot est maintenu à une température de 10 °C environ. Après cette stratification à froid, les graines peuvent enfin  germer.  Ce sont finalement les températures que subissent les graines toute l’année dehors…

Variété et hybride naturel :

A noter que la forme du feuillage est très variable sur cette espèce.

Corydalis solida ’ George Baker’ est une obtention aux fleurs d’un joli coloris saumon

Corydalis intermedia est un hybride naturel entre Corydalis solida et Corydalis cava

 Autres espèces:

  • Corydalis lutea  à fleurs jaunes
  • Corydalis flexuosa à fleurs bleues
  • Corydalis alata, à fleurs bleues, mais plus grande que Corydalis flexuosa
  • Corydalis  ochroleuca à fleurs blanches

 

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Catégories